Polyurie : les causes de l’augmentation du volume urinaire

La polyurie est une affection sans gravité caractérisée par une production excessive d’urine, très diluée et de couleur claire.

Polyurie et fonction rénale

Alors qu’une personne en bonne santé produit en moyenne 2 litres d’urine par jour, une personne atteinte de polyurie peut en produire jusqu’à 3 litres en 24 heures. L’organisme humain élimine les déchets par la fonction rénale, en les dissolvant dans l’eau produite par la boisson et en produisant de l’urine par la fonction de diurèse.

Si les reins fonctionnent correctement, ils peuvent filtrer le sang, le purifier des substances nocives et assurer un équilibre entre les liquides éliminés et ceux introduits dans l’organisme. Toute altération de ce processus provoque un besoin récurrent d’uriner, que l’on appelle polyurie.

Les causes

La principale cause de la polyurie est le diabète sucré, une affection qui entraîne un déséquilibre métabolique majeur chez la personne touchée. Le patient diabétique ressent un besoin constant de boire des liquides et produira donc plus d’urine, ce qui surstimule les reins. Dans ce cas, les reins sont incapables d’assurer un processus d’épuration correct et l’urine sera de couleur très claire, presque transparente.

Outre le diabète sucré, une autre cause de polyurie est une déficience de la production de vasopressine, l’hormone antidiurétique. La déficience de cette hormone stimule excessivement la diurèse, provoquant une polyurie.

En général, les causes de la polyurie sont liées à la fonction rénale, donc en présence d’un besoin excessif d’uriner, il est conseillé de consulter son médecin pour vérifier s’il y a une insuffisance rénale, un rein polykystique, une glomérulonéphrite ou une néphropathie infectieuse.

Si elle est transitoire, la polyurie peut être causée par une inflammation de la vessie, c’est-à-dire une cystite. Une femme enceinte produit plus d’urine, mais dans ce cas, il n’y a pas de véritable polyurie, car la cause en est une compression temporaire de la vessie.

Polyurie et nycturie

La nocturie est le besoin soudain d’uriner pendant la nuit. Étroitement liée à la polyurie, la nycturie survient principalement chez les personnes de plus de 50 ans ou lorsqu’elle est causée par des troubles alimentaires. Une consommation excessive de boissons alcoolisées, surtout le soir, peut provoquer une nycturie.

Se réveiller au milieu de la nuit pour courir aux toilettes afin d’uriner est inconfortable, il est donc important d’en trouver la cause le plus rapidement possible, qu’elle soit organique ou due à des erreurs alimentaires.

Normalement, l’urine est excrétée pendant la journée, mais vous pouvez avoir besoin d’uriner la nuit. Les aliments diurétiques peuvent en être la cause, comme la pastèque, l’ananas, le céleri et le thé vert.

Changer vos habitudes alimentaires peut être crucial pour réguler la diurèse.

Il est important de parler à votre médecin des causes de la polyurie afin d’exclure la présence d’une maladie.