Comment guérir la bartholinite

La bartholinite est une maladie qui affecte les glandes de Bartholin, situées à côté de l’ouverture vaginale. Ces glandes produisent un liquide muqueux qui maintient l’entrée du vagin humide, mais lorsque l’orifice de sortie est bloqué, le liquide ne peut pas s’écouler et se transforme en un kyste. Ce kyste peut causer de la douleur et de l’inconfort pour les femmes. Dans cet article, nous vous expliquerons les causes, les symptômes et les traitements de la bartholinite pour vous aider à mieux comprendre cette maladie.

Les causes

Les glandes de Bartholin sont des glandes qui sont situées à l’entrée du vagin et qui ont pour fonction de sécréter des sécrétions vaginales. Lorsque ces glandes sont enflammées et ne peuvent pas produire leur sécrétion, cela peut être causé par divers facteurs, notamment des infections bactériennes, des MST et des autres maladies. Les infections bactériennes peuvent provoquer la formation d’un kyste de Bartholin, qui est une obstruction de l’une des parties des glandes et qui peut s’aggraver si une infection bactérienne s’y ajoute. Les MST telles que la gonorrhée et la chlamydia peuvent également être des facteurs qui contribuent à l’inflammation des glandes de Bartholin. Enfin, d’autres maladies, comme Escherichia coli et Staphylococcus aureus, peuvent également entraîner l’inflammation des glandes de Bartholin.

Les symptômes


Il est essentiel de comprendre ce que sont les symptômes de la bartholinite et de quelles manifestations peuvent souffrir les femmes atteintes.

Voir aussi :  Du sang dans les yeux : que faire ?

Les femmes peuvent être à risque de développer un kyste sébacé à lèvre vaginale, sans présenter de symptômes. Cependant, lorsqu’un kyste sébacé grossit et s’infecte, de nombreux symptômes peuvent apparaître, notamment :

  • un gonflement rond et sensible au toucher sur l’une des lèvres vaginales,
  • une douleur lors de la marche, de la position assise ou des rapports sexuels,
  • une inflammation et une rougeur de la lèvre vaginale affectée et, parfois, une fièvre.

Il est donc crucial pour les femmes d’être conscientes des signes et des symptômes pouvant indiquer un kyste sébacé à lèvre vaginale afin de pouvoir prendre les mesures nécessaires pour le traiter.

Comment réagir

Si vous présentez un gonflement douloureux sur l’une des lèvres du vagin ou êtes gêné dans votre zone intime, il est essentiel de consulter un médecin ou un gynécologue pour déterminer la cause de la bartholinite.

Des tests peuvent être effectués pour identifier l’agent pathogène responsable et détecter toute présence de maladies sexuellement transmissibles, comme la gonorrhée ou la chlamydia. En outre, les patients de plus de 40 ans peuvent être invités à subir un prélèvement de tissu afin d’exclure toute présence de cellules cancéreuses.

Les traitements médicaux

En fonction de la gravité et de la sévérité de l’inflammation de la bartholinite, ainsi que de l’existence ou non d’une infection, le traitement peut varier d’un patient à l’autre. Les médecins adaptent ainsi la médication, les interventions chirurgicales et les méthodes de thérapie pour chaque individu.

Les médecins prescrivent des antibiotiques lorsque des infections ou des maladies sexuellement transmissibles sont diagnostiquées. Il est crucial que les patients suivent les instructions fournies par le médecin et ne s’arrêtent pas avant d’avoir terminé le traitement.

Voir aussi :  Exploration de la douleur pénienne au repos chez l'homme

Comment traiter à la maison


En cas de gonflement bénin, un traitement à domicile efficace est le lavage au bidet. Ce traitement consiste à remplir une bassine ou un bidet avec de l’eau tiède, puis à s’assurer que la zone touchée est complètement immergée et à rester dans cette position pendant quelques minutes. Une autre méthode consiste à remplir une baignoire avec de l’eau tiède et à s’y asseoir. Ces traitements peuvent être répétés 3 ou 4 fois par jour pour réduire l’inflammation et procurer un soulagement.

Des compresses chaudes et humides peuvent avoir le même effet anti-inflammatoire et apaisant , donc les appliquer sur la zone est une autre mesure que vous pouvez prendre si vous souffrez de bartholinite.

Pour soulager les douleurs aiguës et traiter la bartholinite, des médicaments analgésiques et anti-inflammatoires , tels que le paracétamol ou l’ibuprofène, peuvent être pris, mais il est important de le faire sous surveillance médicale et en respectant en même temps les indications concernant la bonne dose.

Intervention chirurgicale

Si les traitements ne sont pas efficaces et ne donnent pas les résultats escomptés, il est possible de devoir recourir à une petite intervention chirurgicale pour drainer le kyste, qui est réalisée sous anesthésie locale et au cabinet du médecin rapidement.

Dans d’autres cas, il peut être nécessaire d’introduire un petit cathéter à l’intérieur du kyste pour que la glande reste ouverte et que le liquide s’écoule. Le cathéter est laissé en place pendant 2 à 4 semaines pour obtenir un drainage complet et, bien que la patiente puisse mener à bien ses activités quotidiennes normalement, elle peut ressentir une gêne ou des douleurs, notamment lors des rapports sexuels.

Voir aussi :  Diprosone : informations importantes pour médecins et pharmaciens sur l'utilisation et l'application du corticoïde topique

Comment prévenir la maladie ?

Adopter certaines mesures d’hygiène intime et être responsable dans les pratiques sexuelles est très important pour éviter que les kystes de cette zone ne s’infectent et pour éviter que l’inflammation ne s’aggrave. Envisagez des recommandations telles que :

  • Lavez la zone intime deux fois par jour, en utilisant un savon intime spécifique et de l’eau tiède.
  • Évitez d’utiliser des savons durs, avec de l’alcool, des parfums, etc., ainsi que des douches vaginales.
  • Gardez la zone intime au sec.
  • Utilisez des sous-vêtements en coton au lieu de tissus synthétiques.
  • Lorsque vous faites les affaires, essuyez-vous toujours d’avant en arrière pour éviter que les germes de l’anus ne passent dans le vagin.
  • Utilisez un préservatif dans tous les rapports sexuels pour vous protéger des maladies sexuellement transmissibles.
  • Effectuez régulièrement les examens gynécologiques appropriés. Dans l’article suivant, vous pourrez découvrir tout ce que vous devez savoir sur la cytologie vaginale , un examen fondamental pour toutes les femmes.