Myopie : tout ce que vous devez savoir pour la corriger et prévenir son évolution

La myopie est un trouble de la vision qui affecte de nombreuses personnes à travers le monde. Il s’agit d’une difficulté à voir clairement les objets éloignés, tandis que la vision de près reste nette. Dans cet article, nous allons explorer les causes de la myopie, ses symptômes, ainsi que les différentes options de correction et de prévention.

Les causes de la myopie

La myopie est généralement causée par une déformation de l’œil, qui conduit à une focalisation inadéquate des images sur la rétine. Cette situation peut être due à :

Une longueur axiale excessive de l’œil

Dans ce cas, l’œil est plus long que la normale, ce qui provoque une focalisation des images en avant de la rétine, plutôt que directement sur celle-ci.

Une courbure trop importante de la cornée ou du cristallin

Lorsque la cornée ou le cristallin sont trop courbés, ils peuvent également empêcher une focalisation correcte des images sur la rétine.

Des facteurs génétiques

La myopie est souvent héréditaire et peut être transmise d’une génération à l’autre. Si vos parents sont myopes, il y a de fortes chances que vous le soyez aussi.

Voir aussi :  Du sang dans les yeux : que faire ?

Les symptômes de la myopie

La myopie est caractérisée par les symptômes suivants :

  • Une vision floue des objets éloignés
  • La nécessité de plisser les yeux pour distinguer certains détails à distance
  • Des maux de tête dus à la fatigue oculaire
  • Une difficulté à voir clairement lorsqu’il fait sombre (vision nocturne réduite).

Si vous présentez l’un ou plusieurs de ces symptômes, il est important de consulter un ophtalmologiste pour vérifier si vous êtes myope et discuter des options de correction.

Les solutions pour corriger la myopie

Il existe plusieurs options pour corriger la myopie et améliorer la qualité de votre vision. Voici quelques-unes des méthodes les plus courantes :

Les lunettes avec verres correcteurs

Cette méthode consiste à porter des lunettes dont les verres sont spécialement conçus pour compenser la déformation de l’œil et permettre une focalisation correcte des images sur la rétine. Les verres utilisés pour corriger la myopie sont généralement concaves et minces au centre.

Les lentilles de contact

Les lentilles de contact sont une autre option pour corriger la myopie. Elles sont placées directement sur la cornée et remplissent la même fonction que les verres correcteurs en ajustant la focalisation des images sur la rétine. Les lentilles peuvent être portées quotidiennement, ou sous forme de lentilles prolongées qui se portent jour et nuit pendant plusieurs jours d’affilée.

L’orthokératologie

L’orthokératologie, également appelée ortho-k ou OK, est une technique non chirurgicale qui permet de remodeler temporairement la courbure de la cornée à l’aide de lentilles spéciales portées pendant le sommeil. Ces lentilles exercent une pression sur la cornée pour la rendre plus plate et améliorer la vision des personnes myopes. Les effets de l’ortho-k sont temporaires, ce qui signifie que les lentilles doivent être portées régulièrement pour maintenir les résultats.

Voir aussi :  Uvéite : quelle peut être la gravité de l'inflammation de l'œil ?

La chirurgie réfractive

Il existe différentes techniques de chirurgie réfractive, telles que la LASIK, la PRK ou la SMILE, qui peuvent corriger définitivement la myopie en modifiant la forme de la cornée. Ces procédures sont généralement rapides et peu invasives, avec un temps de récupération court et des résultats souvent excellents. Cependant, elles ne conviennent pas à tout le monde et présentent certains risques et effets secondaires potentiels.

Prévenir l’évolution de la myopie chez les enfants

Les enfants sont particulièrement sensibles à l’évolution rapide de la myopie. Plusieurs études ont montré qu’une intervention précoce peut aider à ralentir cette progression et réduire l’aggravation du trouble. Voici quelques stratégies qui peuvent être mises en place :

Encourager les activités extérieures

Passer du temps à l’extérieur et s’exposer à la lumière naturelle a été associé à une réduction du risque de développer une myopie sévère. Il est recommandé d’encourager les enfants à passer au moins 2 heures par jour dehors, en pratiquant des activités sportives ou des jeux.

Limiter l’utilisation d’écrans et les activités de près

Passer de longues périodes devant un écran ou à réaliser des tâches de près peut augmenter le risque de progression de la myopie chez les enfants. Il est donc important de veiller à ce qu’ils fassent régulièrement des pauses et adoptent une posture correcte lorsqu’ils utilisent un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Le traitement à l’atropine

Des études ont montré que l’utilisation de collyres à base d’atropine à faible concentration peut aider à ralentir la progression de la myopie chez certains enfants. L’atropine agit en bloquant temporairement l’accommodation de l’œil, ce qui permet de réduire la fatigue oculaire et le stress liés aux activités de près. En conclusion, il existe différentes options pour corriger la myopie et prévenir son évolution, notamment chez les enfants. Si vous suspectez que vous-même ou votre enfant êtes myope, n’hésitez pas à consulter un ophtalmologiste pour discuter des solutions les mieux adaptées à votre situation.

Voir aussi :  Qu'est-ce que l'opération des yeux ?