Promontofixation : Les bienfaits de la technique de référence pour le traitement des prolapsus

Les prolapsus sont une pathologie fréquente et handicapante qui touche principalement les femmes. La promontofixation est une opération chirurgicale conçue et mise au point dans les années 1990 pour corriger le prolapsus pelvien.

Cette technique, parfois appelée promontofixation coelioscopique, consiste à fixer le ligament du promontorium de l’utérus avec des points de suture sur le sacrum. Il s’agit d’une procédure minimale avec des résultats exceptionnels en termes d’amélioration clinique chez les patientes qui présentent un prolapsus avancé.

Qu’est-ce que la promontofixation ?

La promontofixation est une technique chirurgicale couramment utilisée pour corriger le prolapsus pelvien. Lorsque le prolapsus est important, cette intervention consiste à fixer les ligaments utérins latéraux ou le ligament du promontorium de l’utérus à la surface antérieure du sacrum avec des points de suture. Cette technique offre une exposition optimale de l’organe à corriger (il n’y a pas besoin d’ouvrir la paroi abdominale) et présente plusieurs avantages tels qu’une meilleure tolérance et une récupération plus rapide.

Avantages de la promontofixation

Les avantages de la promontofixation peuvent être divisés en trois catégories :

  • Bénéfices pour le patient : La promontofixation est moins invasive et demande moins de temps d’hospitalisation qu’une hystérectomie, ce qui signifie que le patient retrouve une activité normale plus rapidement. De plus, elle permet aux femmes de conserver leur organe reproducteur.
  • Bénéfices techniques : Le ligament promontoire est fixé à la surface antérieure du sacrum grâce à des points de suture solides permettant une fixation durable. Les fibres musculaires sont également renforcées, ce qui améliore l’efficacité de la technique.
  • Résultats : Les taux de satisfaction globale et objective sont très élevés et les résultats obtenus sont supérieurs à ceux de l’hystérectomie. En effet, la rechute de la maladie est rare après une promontofixation.
Voir aussi :  Formation TMS : Techniques pour prévenir les blessures au travail

Complications possibles

La promontofixation est une opération relativement sûre, mais des complications peuvent survenir. Les principales complications sont les suivantes :

  1. Infection : Une infection peut survenir si les mesures d’asepsie ne sont pas strictement respectées pendant l’intervention.
  2. Hémorragie : Il est possible que le saignement ne soit pas complètement arrêté à la fin de l’opération. Dans de rares cas, une transfusion sanguine peut être nécessaire.
  3. Thromboembolie veineuse : Une complication thromboembolique peut survenir si le risque hémorragique n’est pas correctement évalué et contrôlé.
  4. Douleur post-opératoire : Des douleurs abdominales et pelviennes après l’opération peuvent survenir. Toutefois, ces symptômes sont généralement bénins et peuvent être soulagés par des antidouleurs.

En conclusion, la promontofixation est la technique de référence pour le traitement des prolapsus pelviens et présente plusieurs avantages tels qu’une meilleure tolérance et une récupération plus rapide. Elle offre également des résultats exceptionnels et est considérée comme sûre. Cependant, comme toute intervention chirurgicale, elle expose le patient à des risques et des complications, même si ces derniers sont rares.