Débord discal : qu’est-ce que c’est et comment peut-on le traiter ?

Le débord discal est une pathologie courante du système musculo-squelettique. Il se caractérise par une hernie du disque intervertébral qui a tendance à dépasser les limites de l’espace crânien, provoquant des douleurs lombaires ou cervicales intenses. Les patients atteints d’une hernie discale connaissent souvent un état général altéré et ressentent une gêne et/ou une douleur lorsqu’ils effectuent certaines activités quotidiennes.

Cette maladie peut être causée par diverses circonstances allant de la simple usure due à l’âge, à une blessure très grave. Dans tous les cas, il est important de diagnostiquer correctement le problème afin de prescrire un traitement approprié pour éviter que sa gravité ne s’aggrave. Dans cet article, vous apprendrez en quoi consiste exactement le débord discal et quelles sont les meilleures façons de le traiter.

Qu’est-ce que le débord discal ?

Le terme débord discal fait référence à l’un des types d’hernie discale qui affectent le corps humain. Il se produit lorsque le liquide interne qui remplit le disque intervertébral commence à s’échapper, provoquant un gonflement de celui-ci et entraînant une pression sur les nerfs environnants. Cela peut provoquer des douleurs lombaires ou cervicales intenses, mais pas nécessairement.

En général, ce type de hernie discale se produit après des années d’usure du disque intervertébral, ce qui explique qu’il est plus fréquent chez les personnes âgées. Cependant, elle peut également être due à des incidents comme des chutes ou des accidents, ce qui peut entraîner une hernie discale plus rapide. Dans ce cas, on parle de protrusion discale.

Voir aussi :  Tourista : qu'est-ce que c'est et comment le prévenir ?

Les symptômes du débord discal

Les symptômes du débord discal sont principalement liés aux nerfs qui entourent le disque mis en cause, et peuvent consister en :

  • Douleurs au cou et à la colonne vertébrale;
  • Engourdissement ou picotements dans les bras ou les jambes;
  • Difficultés à respirer;
  • Faiblesse musculaire;
  • Incapacité à contrôler les mouvements des membres supérieurs ou inférieurs;
  • Troubles urinaires ou intestinaux.

Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est important de consulter le plus vite possible votre médecin pour obtenir un diagnostic précis. En effet, si le débord discal n’est pas traité dans les temps, il peut entraîner des complications graves telles qu’une discopathie dégénérative, une paralysie partielle ou totale, et des troubles neurologiques qui pourraient mettre en danger votre santé.

Comment diagnostiquer un débord discal

Pour diagnostiquer un débord discal, le médecin effectuera une anamnèse et un examen clinique, et prescrira une série de tests complémentaires tels qu’une IRM ou une radiographie. Ces outils permettent de visualiser l’état du disque intervertébral et de confirmer ou d’infirmer le diagnostic. Une fois que le diagnostic est confirmé, le médecin peut alors prescrire le traitement adapté au patient.

Traitement du débord discal

Le traitement du débord discal dépend de l’intensité des symptômes et du type de hernie discale. Si les douleurs sont modérées, le médecin pourra prescrire des analgésiques, des anti-inflammatoires et une injection de corticostéroïdes pour soulager la douleur et calmer l’inflammation. On peut avoir recours à des traitements physiques tels que le yoga ou la physiothérapie afin de renforcer les muscles de la colonne et de faciliter le retour à l’activité physique.

Voir aussi :  Le sirop Grintuss pour enfants a-t-il des effets secondaires ?

Si les douleurs sont intenses et persistent malgré le traitement conservateur, le médecin pourra alors proposer une intervention chirurgicale pour enlever une partie du disque (bombement discal) et relâcher la pression exercée sur les nerfs environnants. Les interventions chirurgicales impliquent généralement la fusion des vertèbres adjacentes, ce qui peut provoquer une diminution de la mobilité et des douleurs postopératoires.

Prévention du débord discal

La meilleure façon de prévenir un débord discal est de pratiquer une activité physique modérée et régulière pour maintenir le bon fonctionnement de la colonne vertébrale. La pratique d’exercices physiques spécifiques pour renforcer les muscles et ligaments des vertèbres est également très efficace pour éviter une hernie discale ou, du moins, ralentir sa progression.

Il est important de garder une bonne posture et une bonne hygiène de vie pour maintenir le bon fonctionnement des articulations et des disques intervertébraux. Une alimentation riche en vitamines, minéraux et antioxydants contribue également à prévenir une hernie discale.

Le débord discal est une pathologie fréquente qui peut entraîner des complications sérieuses si elle n’est pas traitée à temps. Sa prévention passe par une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée, ainsi que par la pratique d’activités physiques modérées. Le traitement doit être prescrit par un médecin expert, qui pourra choisir entre des traitements médicaux ou chirurgicaux en fonction des symptômes du patient et du stade de la hernie discale.