Comprendre la stase stercorale : causes, symptômes et traitements

La stase stercorale est un problème de santé qui affecte le système digestif, en particulier les intestins. Cet article vous donnera des informations sur les causes possibles, les symptômes, le diagnostic et les options de traitement pour la stase stercorale.

Qu’est-ce que la stase stercorale ?

La stase stercorale désigne une accumulation anormale de selles (matières fécales) dans l’intestin, provoquant une obstruction partielle ou totale du passage des selles. Cette condition peut causer de la douleur, de l’inconfort et même entraîner des complications graves si elle n’est pas traitée. La stase stercorale est souvent associée à la constipation chronique et au syndrome de l’intestin irritable (SII).

Les causes de la stase stercorale

La constipation

L’une des causes les plus courantes de la stase stercorale est la constipation. Les personnes souffrant de constipation ont généralement des selles moins fréquentes et/ou des selles dures et difficiles à évacuer. Cette situation peut mener au développement d’une stase stercorale dans l’intestin.

Manque de fibres alimentaires

Un manque de fibres alimentaires peut également contribuer à la formation de stase stercorale, car elles aident à former des selles plus molles et aisément éliminées. Les fibres alimentaires se trouvent dans les fruits, les légumes, les grains entiers et les légumineuses.

Déshydratation

La déshydratation peut rendre les selles plus dures et difficiles à passer. Boire suffisamment de liquides tout au long de la journée est essentiel pour maintenir une bonne digestion et prévenir l’accumulation de selles dans l’intestin.

Voir aussi :  Pourquoi choisir la cigarette électronique pour arrêter de fumer ?

Médicaments

Certains médicaments peuvent provoquer ou aggraver la stase stercorale, notamment les analgésiques narcotiques, les antidépresseurs, les antispasmodiques et certains suppléments de fer.

Problèmes neurologiques et troubles du mouvement

Des problèmes neurologiques tels que la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les lésions de la moelle épinière peuvent affecter les muscles intestinaux et la coordination nécessaire pour évacuer les selles, ce qui augmente le risque de développer une stase stercorale.

Symptômes et complications de la stase stercorale

Les symptômes de la stase stercorale peuvent varier en fonction de la gravité de l’affection, mais peuvent inclure :

  • Douleur abdominale : souvent localisée sur un côté du ventre et s’intensifiant lors des efforts pour évacuer les selles
  • Distension abdominale : un gonflement du ventre peut apparaître en raison de l’accumulation de gaz et de selles
  • Constipation sévère ou prolongée : des difficultés à évacuer les selles pendant plusieurs jours voire semaines
  • Nausées et vomissements : peuvent parfois survenir chez les personnes souffrant d’une obstruction intestinale
  • Perte de poids et de l’appétit : certaines personnes atteintes de stase stercorale peuvent ressentir une perte d’appétit et subir une perte de poids involontaire

Si elle n’est pas traitée, la stase stercorale peut entraîner des complications graves, telles que :

Infection : une accumulation de selles non traitée dans l’intestin peut provoquer une infection appelée péritonite

Fistules : des connexions anormales entre les parties de l’intestin ou entre l’intestin et la peau peuvent se développer en raison de l’inflammation chronique causée par la stase stercorale

Obstruction intestinale complète : une accumulation de matières fécales totalement bloquée peut empêcher le passage des selles, nécessitant une intervention médicale urgente

Voir aussi :  Prothèse du genou : quand est-elle nécessaire et ce que vous devez savoir avant de vous faire opérer

Diagnostic de la stase stercorale

Le diagnostic de la stase stercorale commence généralement par un examen physique et une revue des antécédents médicaux du patient. Le médecin pourra palper l’abdomen pour détecter la présence de masses ou de zones douloureuses, qui pourraient signaler une accumulation de selles dans l’intestin.

Des tests complémentaires pourront être réalisés, tels que :

Radiographies abdominales : ces images peuvent aider le médecin à identifier la présence de stase stercorale en montrant une obstruction ou des gaz piégés dans l’intestin

Échographie : une échographie utilise des ondes sonores pour créer des images de l’intérieur du corps et peut aider à visualiser les structures intestinales

Tomodensitométrie (TDM) ou imagerie par résonance magnétique (IRM) : si nécessaire, ces techniques d’imagerie plus détaillées pourront être utilisées pour examiner l’intestin en profondeur.

Traitement de la stase stercorale

Le traitement de la stase stercorale dépendra de la cause sous-jacente et de la gravité de l’affection. Les options de traitement peuvent inclure :

Mesures conservatrices : augmentation de la consommation de fibres alimentaires, hydratation adéquate, exercice régulier et modification des médicaments responsables de constipation

Enemas et lavements : ces traitements peuvent aider à ramollir les selles durcies et à favoriser leur évacuation en introduisant une solution liquide dans le rectum

Médicaments laxatifs ou procinétiques : certains médicaments peuvent être prescrits pour faciliter le transit intestinal et soulager la constipation

Décompression intestinale : chez les patients présentant une obstruction complète, un tube nasogastrique peut être inséré pour retirer les gaz et les aliments de l’estomac afin de soulager la pression

Chirurgie : dans les cas graves et non résolus par d’autres moyens, la chirurgie pourrait être envisagée pour enlever la stase stercorale et réparer les dégâts causés à l’intestin.

Voir aussi :  Comprendre le processus d'arrêt de travail pour une coloscopie

Le traitement précoce est crucial pour éviter les complications liées à la stase stercorale. Si vous pensez souffrir des symptômes décrits dans cet article, consultez votre médecin rapidement pour un examen et des recommandations sur la prise en charge adaptée.

Laisser un commentaire