Le HHC c’est quoi ? Zoom sur cette nouvelle molécule

L’ hexahydrocannabinol est un cannabinoïde synthétique dérivé du THC et du CBD. Le HHC est produit par un processus chimique appelé hydrogénation, qui consiste à ajouter des atomes d’hydrogène à la molécule de THC.

Le HHC ne se trouve pas à l’état naturel dans les plantes de cannabis, mais il peut être créé artificiellement en laboratoire à l’aide d’extraits de cannabis riches en cannabinoïdes. Le HHC est vendu en shop comme une alternative légale au THC, car il n’est pas explicitement interdit par la plupart des lois sur les drogues. Cependant, le HHC est encore une substance très nouvelle et mal comprise, et ses effets et risques sont en grande partie inconnus.

Quels sont les effets connus du HHC ?

Le HHC a des effets similaires à ceux du THC, il peut provoquer des sentiments d’euphorie, de relaxation, de créativité et de modification de la perception du temps et de l’espace. Il peut également provoquer des effets secondaires lorsqu’il est surdosé tels que l’anxiété, la paranoïa, la bouche sèche, les yeux rouges, l’accélération du rythme cardiaque et des troubles de la mémoire et de la coordination.

Le HHC interagit avec les mêmes récepteurs du cerveau que le THC, mais il a une plus grande affinité. Cela signifie qu’il peut se lier plus fortement et plus efficacement à ces récepteurs, déclenchant ainsi une réponse plus forte. Le HHC se présente également sous deux formes différentes : HHC 9S et HHC 9R. La forme HHC 9R est plus active et plus puissante que la forme HHC 9S, car elle s’adapte mieux aux récepteurs.

Voir aussi :  Crème de la mer Morte pour l'eczéma - Est-ce que ça marche ?

Le HHC est-il dangereux ?

Le HHC est une substance très puissante et potentiellement dangereuse. Il n’y a pas assez de recherches scientifiques sur le HHC pour déterminer ses effets à long terme et son profil de sécurité. Cependant, certains rapports anecdotiques suggèrent que le HHC peut provoquer des effets indésirables graves tels que la psychose, des crises d’épilepsie, des vomissements et une perte de conscience. Le HHC peut également interagir avec d’autres drogues et médicaments, augmentant ainsi le risque d’overdose et de complications.

Le HHC n’est pas réglementé ni testé en termes de qualité et de pureté. Cela signifie qu’il n’y a aucune garantie que les produits vendus comme HHC soient réellement du HHC. Si vous souhaitez être sûre d’avoir des produits de qualité deux sites se détachent actuellement que sont HHC.Paris et CBD-discounter.fr ces sites français ont un service client de qualité qui permet d’avoir un retour et une aide si besoin comparer à de nombreux sites. De plus. Il n’existe pas de dosage ou de méthode de consommation standard pour le HHC, ce qui rend difficile le contrôle de la quantité et des effets de la substance.

Le HHC est-il légal en France ?

Le HHC n’est pas illégal en France. Le HHC est considéré comme un cannabinoïde synthétique qui entre dans la catégorie des “nouvelles substances psychoactives” (NPS). Il s’agit de substances qui imitent les effets des drogues illégales mais qui ne sont pas couvertes par les lois sur les stupéfiants en vigueur. Les NPS sont souvent présentées comme des drogues légales ou des produits chimiques destinés à la recherche.

Voir aussi :  Comment activer la glande pinéale

Cependant, la consommation de NPS n’est ni illégale ni légale. Le gouvernement français a émis plusieurs avertissements et alertes sur les dangers des NPS, en particulier des cannabinoïdes synthétiques. Le gouvernement peut également interdire tout NPS qui représente une menace sérieuse pour la santé ou la sécurité publique en vertu d’un décret d’urgence. Néanmoins là où les pays Européens pensent à légaliser le Cannabis, la France est encore en retard. Est-il préférable de légaliser et de contrôler comme souhaitent le faire de nombreux pays Européens ou interdire et de laisser un trafic hors de contrôle avec tout ce que cela inclut ? Le gouvernement nous donnera une réponse d’ici quelques semaines.

Que disent les études sur le HHC ?

Il existe très peu d’études sur le HHC dans la littérature scientifique. La plupart des informations sur le HHC proviennent de rapports anecdotiques ou de forums en ligne. Toutefois, certains chercheurs ont tenté d’étudier la chimie et la pharmacologie du HHC en laboratoire.

Par exemple, une étude publiée en 2018 par Adamantini et al. a analysé la structure et l’activité de différentes formes de HHC à l’aide de méthodes informatiques. Ils ont constaté que le HHC 9R était plus puissant que le THC et le CBD pour activer les récepteurs CB1, qui sont responsables des effets psychoactifs des cannabinoïdes.

Une autre étude publiée en 2020 par Banister et al. a comparé les effets de divers cannabinoïdes synthétiques, dont le HHC 9R et 9S, sur des souris. Ils ont constaté que le HHC 9R était plus puissant que le THC pour induire l’hypothermie (abaissement de la température corporelle) et la catalepsie (état de réduction des mouvements). Ils ont également constaté que les deux formes de HHC avaient des propriétés anti-inflammatoires similaires à celles du CBD.

Voir aussi :  Mieux comprendre l'influence des plantes sur le système nerveux

Ces études suggèrent que le HHC présente des caractéristiques uniques. Cependant, elles soulignent également la nécessité de poursuivre les recherches sur le HHC afin de comprendre l’ensemble de ses effets et de ses risques pour l’homme.